Description du projet

Le projet de revitalisation atlantique (ARP) est un engagement de trois ans du Forum des politiques publiques pour appuyer la Stratégie de croissance pour l’Atlantique. Au sens large, le objectif est d’aider à adresser les enjeux démographiques liés au vieillement – et dans certaines places la diminution – de la population dans le Canada atlantique. Le but de l’ARP est d’explorer et offrir une compréhension profonde des raisons pour lesquelles certaines personnes restent et d’autres quittent, et pour comprendre les facteurs qui font en sorte que les nouveaux-arrivants choissisent ou non le Canada atlantique comme foyer permanent.

Description de l’évaluation

La jeunesse au coeur de l’action (JCA) sera la tierce partie responsable de l’évaluation pour la durée du projet et utilisera des approches développemmental et d’impact. L’évaluation cherche à informer le développement du ARP en aidant à déterminer ses priorités et évaluer ses progrès facent à ses objectifs. Elle évaluera aussi le progrès du FPP face aux buts et objectifs annuels et globaux, et quantifiera ce qui fonctionne et ce qui devrait être modifié. Il informera aussi l’innovation du projet en aidant à déterminer les priorités et les mettre à jour au cours du projet au besoin.

Des entrevues avec des joueurs clés informera les ajustements au projet et apportera de nouveaux sujets d’étude au travail du FPP assurant ainsi que la recherche et le rayonnement répondent aux intérêts des parties prenantes. L’évaluation développemental de la première année n’a évalué que le progrès initial et a mis l’accent sur le co-développement de questions de recherche, d’évalution et de politiques pour les années deux et trois. Pour l’année deux, l’évaluation mettra l’accent sur l’accroissement des connaissances et de la sensibilisation des meilleures pratiques liées à la rétention des nouveaux arrivants et mesurera le développement et les résultats de nouvelles relations collaboratives. Pour l’année trois, l’évaluation continuera de miser sur l’accroissement des connaissances et de la sensibilisation, et commencera aussi à revoir les résultats du projet avec les parties prenantes avec une évaluation de l’influence du projet sur la prise de décision et le changement de politique au sens du Canada atlantique, entre autres.

L’équipe d’évaluation de la jeunesse au coeur de l’action a travaillé avec l’équipe du FPP pour identifier et créer un modèle logique pour le projet (voir ci-dessous, en anglais) qui articule la théorie du changement sous-jacente avec les indicateurs associés à mesurer durant toute la durée du projet. En tant qu’évaluation développementale, la théorie et les indicateurs clés du programme peuvent changer à mesurer que l’information est ajoutée et les changements effectués. L’évaluation utilise des analyses de plusieurs méthodes et incorpore des entrevues avec les joueurs clés avec l’information de sondages en ligne pour vérifier les processus du programme, évaluer la fidélité et établir une ligne de base pour les résultats liés aux questions d’évaluation.

Questions d’évaluation

Est-ce que le projet de revitalisation atlantique du FPP est en train de faire ce qu’il devrait dans les trois endroits suivants?

  1. Recherche et avancer les connaissances
  2. Création et développement de réseaux
  3. Développement et influence des politiques

Conclusions et interprétation de l’évaluation

Le sommet de l’Atlantique a été publicisé au niveau régional et national et 225 billets ont été vendus avec 93 billets additionnels vendus pour le souper et la remise de prix qui ont suivi. La majorité des personnes passées en entrevue a indiqué que la conférence et les rapports ont été bien présenté, qu’ils vont référer à sces conclusions dans leur propre travail et que le deuxième rapport, qui utilise la narration pour mettre à la lumière les défis et opportunités des nouveaux-arrivants, a été perspicace. Ces répondants ont demandé plus d’histoires de nouveaux-arrivants et un accent sur le context régional lors de la présentation de données et la dissémination de l’information des rapports par le biais de sources médiatiques locales.

Ce sommet du FPP et ses rapports ont été reçu de façon positive comme engagement envers les parties prenantes de la région de l’Atlantique. Bien qu’il soit trop tôt pour mesurer les impacts de la création de réseaux, certaines personnes interviewées ont dit que la conférence leur a permis de rencontrer et discuter avec de nouvelles personnes sur la question de l’immigration. Une demande commune a été d’inclure plus de membres du secteur privé aux conférences futures et pour avoir plus d’avis pratique pour les organismes, des employeurs et les non-initiés quant à ce qu’ils peuvent faire pour accueillir et retenir les nouveaux-arrivants de la région. Les interviewés ont aussi commenté de façon positive la position unique du FPP en tant qu’organisme extérieur pour continuer à augmenter les efforts de réseautage dans la région atlantique et au niveau national. Des suggestions ont été fait en ce qui attrait à la collaboration avec des organismes de politique locale et de recherche et pour continuer à mettre la lumière des projets sur lesquels les organismes d’immigration locaux travaillent.

Les questions d’évaluation sur le développement de politique et l’influence seront pris en compte lors de rapports d’évaluation futurs.

Back to top