Dans ce numéro : Un message d’Edward Greenspon, président et PDG du FPP, nos événements à venir, les plus récents rapports, et les séries de rapports à venir. Inscrivez-vous dès maintenant aux programmes Leadership et apprentissage du FPP.

Un message d’Edward Greenspon, président et PDG du FPP

Nouvelle année, nouvelle stratégie

Dans notre domaine, les conversations franches sur ce que nous réserve l’avenir revêtent une importance considérable. Le Forum des politiques publiques a consacré l’année passée au renouvellement de sa stratégie en se fondant sur les constats de cinq tables rondes stratégiques qui ont eu lieu un peu partout au pays. Nous avons aussi sondé nos membres et mené de larges consultations auprès de notre personnel et de notre conseil d’administration. Nous remercions le cabinet EY pour les conseils qu’il nous a prodigués tout au long de cette démarche.

Où tout cela nous a-t-il menés? Tout d’abord, nous sommes d’autant plus conscients de l’importance pour nos membres du modèle d’enquête indépendant et non partisan du FPP, associé à un dialogue civil en cette période marquée par des échanges souvent colériques et polarisés. Nous avons aussi été exhortés à nous concentrer sur notre rôle de Groupe canadien de réflexion sur l’avenir.

Le monde évolue aujourd’hui à un rythme difficile à soutenir pour presque tout le monde, sans parler de suivre les événements. Des vagues successives de perturbations frappent nos institutions : gouvernements, entreprises, syndicats, collèges et universités, pour ne nommer que celles-là. La vie publique est en train de passer d’une infrastructure physique à une sphère numérique aux orientations civiques très variées. De mauvais acteurs entrent sur une scène caractérisée par la libéralisation, mais aussi par la réduction du bien commun. Nous venons de traverser une élection où l’incitation à la méfiance, voire à la haine envers l’autre candidat, était souvent l’argument le plus invoqué. Si le médium est le message, le nouvel univers numérique semble souvent privilégier l’opinion au détriment des faits, le jugement immédiat au lieu de la délibération, l’international plutôt que le national ou le local, etc. Quelles en sont les conséquences et comment pouvons-nous nous assurer que notre travail contribue à l’atteinte de l’objectif énoncé dans notre devise, Bonnes politiques, Meilleur Canada?

Être le groupe canadien de réflexion sur l’avenir, c’est se situer à l’avant-garde des nouveaux enjeux et des nouvelles attitudes qui bouleversent les anciennes hypothèses. Dans nos propres délibérations, nous revenons constamment sur la meilleure façon pour le Canada de composer avec trois grandes forces de changement :

  1. les changements technologiques;
  2. les changements climatiques et énergétiques;
  3. les changements géopolitiques.

À eux seuls et en combinaison, ces changements bousculent l’ensemble des politiques existantes et des approches d’élaboration des politiques qui nous ont bien servis pendant des décennies, mais qui sont de plus en plus dépassées.

Notre programme sur les changements technologiques est axé sur l’avenir du travail et l’état de notre santé démocratique, tout en portant son attention sur l’infrastructure numérique. Le FPP a consacré beaucoup d’efforts ces dernières années à l’avenir de l’information journalistique et la manière dont elle peut éclairer le débat public; aux moyens de lutter contre la désinformation et les propos haineux en ligne et d’empêcher que des groupes identifiables soient chassés du débat public; à la réaction aux puissantes plateformes qui mettent l’accent sur la libéralisation sans succomber à l’érosion du bien commun; et aux moyens d’assurer une plus grande profondeur des connaissances civiques ou de la santé démocratique.

Nous sommes heureux d’annoncer la sortie prochaine d’un projet mondial en collaboration avec Reporters sans frontières consistant en la création de normes dirigées par des journalistes et en la certification de sources d’information fiables. De plus, en 2020, nous prévoyons lancer une série d’assemblées citoyennes afin de réfléchir aux moyens dont notre démocratie peut évoluer en servant l’intérêt public au sens large. En parlant à des organisateurs irlandais de leurs assemblées citoyennes qui ont connu un succès retentissant, nous avons appris qu’elles s’inspiraient d’efforts antérieurs déployés en Ontario et en Colombie-Britannique. On reconnaît bien là le Canada qui se tourne vers l’étranger pour ensuite constater son propre leadership.

Le FPP en est aux premiers stades de ce qui est peut-être l’entreprise la plus ambitieuse de son histoire – concilier les politiques climatiques et énergétiques d’une manière qui ne laissera aucun doute sur le fait que le Canada atteindra les cibles de réduction des émissions fixées lors de l’Accord de Paris pour 2030 en vue de réaliser l’objectif « zéro émission nette » d’ici 2050. Le monde entier évolue dans la direction d’un avenir plus vert comme enjeu électoral. Mais cela ne se fera pas du jour au lendemain, puisque les véhicules zéro émission, si leur nombre augmente, ne représentent qu’environ 100 000 des 23 millions de véhicules de tourisme immatriculés.

Nous collaborons avec des sociétés pétrolières et gazières, des producteurs de technologies propres, des écologistes, des sociétés financières, des universitaires et les gouvernements fédéral et provinciaux pour élaborer une politique publique qui produira de vrais résultats. Nous sommes heureux que nos principaux partenaires soient la Banque Royale du Canada, Suncor Énergie, Hydro-Québec et la Fondation Ivey. Il est encourageant de constater qu’une occasion propice s’est matérialisée, alors que les effets des changements climatiques qui s’aggravent en apparence et les hésitations des investisseurs internationaux monopolisent les esprits. Il a fallu au Canada plus de 40 ans pour développer les sables bitumineux, les décisions sur les politiques constituant une grande partie de l’équation. Pouvons-nous maintenant transformer cet esprit novateur pour faire du Canada l’une des sources les plus propres de pétrole et de gaz – qui remplace les technologies émettant davantage de GES – dans un monde où les combustibles fossiles continueront à être utilisés pendant plusieurs années encore? Pouvons-nous maintenant exercer le même genre de leadership mondial dans les nouvelles formes d’énergie propre que nous l’avons fait dans le passé?

C’est ce que le Groupe de réflexion canadien sur l’avenir se propose de faire : rassembler des gens qui ont des points de vue différents pour des échanges civils, mais difficiles, visant à préparer le pays pour l’avenir. Toute la population du Canada a intérêt à ce que notre pays demeure l’un des plus ouverts d’esprit, équitables, innovateurs, prospères, sûrs et cohésifs du monde – un modèle de ce qu’il est possible de faire lorsque des gens de bonne foi unissent leurs efforts. Nous collaborerons avec nos membres pour contribuer au développement de ce monde. Nous espérons que vous vous joindrez à nous dans cette entreprise d’une importance critique.

Edward Greenspon

Président-directeur général


Événements à venir

Sommet sur la croissance 2020 avec banquet

Le 2 avril, joignez-vous à nous à Toronto dans le cadre du cinquième Sommet annuel du FPP sur la croissance. Ce sommet rassemble des penseurs, des décideurs et des gens d’action provenant du monde des affaires, du gouvernement, du milieu universitaire et d’autres secteurs afin de relever les défis les plus pressants pour l’avenir économique du Canada et de trouver des solutions.

Le Sommet sur la croissance 2020 utilisera, comme point de départ, un projet de recherche original du FPP. Rédigé par Robert AsselinSean Speer et Royce Mendes, le rapport Une nouvelle étoile polaire II alimentera le Sommet et fournira un cadre pour explorer les effets des technologies et de la géopolitique sur le calcul de la compétitivité et de la croissance du Canada.

En soirée, soyez des nôtres lors du 33e Banquet et prix d’honneur annuel afin de réseauter et de célébrer tandis que le FPP rend honneur aux Canadiens et Canadiennes qui ont marqué de leur empreinte les politiques et le leadership.

Inscrivez-vous dès maintenant

D’autres événements en 2020 : marquez votre calendrier!

  • Conférence La nature changeante du travail – le 16 juin 2020, à Toronto

Les plus récents rapports

Gérer les emplois précaires :
Trois modèles canadiens pour rééquilibrer le pouvoir de négociation dans l’Avenir de l’emploi

Lorsque nous entendons l’expression « petit boulot », nous pensons presque certainement au chauffeur Uber qui nous a amenés à l’aéroport la semaine dernière. Toutefois, les emplois précaires remontent à beaucoup plus loin dans le temps.

Ce rapport se penche sur trois autres modèles établis – les travailleurs de la construction, ceux du cinéma et du théâtre, et ceux du milieu universitaire – afin de formuler des recommandations que les gouvernements peuvent appliquer pour relever les défis grandissants liés aux petits boulots.

Lire en plus

Le développement économique axé sur les personnes :
leçons du Canada atlantique sur la rétention des étudiants étrangers

La prospérité économique du Canada rural dépend de son pouvoir d’attraction de capital humain. Bien que les étudiants étrangers soient des candidats hautement qualifiés pour s’y établir, bien souvent, ils ne restent pas dans les parages.

Dans ce rapport, Sean Speer, un associé du FPP, relève les leçons tirées de deux programmes prometteurs au Canada atlantique qui, contre toute attente, semblent convaincre les étudiants de s’y installer.

Lire en plus 

Le risque du statu quo numérique :
comment les gouvernements peuvent-ils promouvoir la transformation numérique?

La transformation numérique peut être risquée, mais le statu quo l’est davantage. S’appuyant sur les observations de dirigeants principaux de l’information et de hauts fonctionnaires, le présent rapport aide à définir des stratégies visant à éviter les risques liés à la non-intégration de la technologie numérique dans les services publics.

Lire comment éviter le risque du statu quo numérique 


D’autres rapports à venir

Série sur les Compétences de l’avenir

Les besoins en formation professionnelle évoluent rapidement. Le FPP, le Centre des Compétences futures, et le Diversity Institute de l’Université Ryerson publieront huit rapports au cours du mois de janvier. Ces rapports définissent les plus importants enjeux touchant actuellement l’écosystème des compétences au Canada et jettent des bases solides dans le but de soutenir la recherche approfondie et de renforcer l’élaboration des politiques.

La série Compétences de l’avenir paraîtra en deux phases : quatre rapports seront publiés dans la semaine du 20 janvier, puis quatre autres dans la semaine du 27 janvier. Les rapports comprennent les volets :

  • Comprendre les compétences de l’avenir par Sunil Johal et Michael Urban
  • Résoudre le casse-tête des compétences : bonne information, la pièce manquante par Emna Braham et Steven Tobin
  • Un deuxième regard sur la technologie et l’avenir du travail par Jim Stanford
  • Combler les lacunes dans les compétences numériques : d’autres voies possibles par Denise Shortt, Brian Robson et Magdalena Sabat

Ne manquez pas les rapports à paraître en janvier 2020

La série de rapports Consultations atlantiques

Ce printemps, le FPP et l’Université Memorial publieront leurs constatations et leurs conclusions tirées des consultations avec les employeurs des Maritimes. Ces rapports se concentrent sur la façon dont les décideurs politiques et les employeurs favorisent la croissance économique pour un Canada atlantique prospère.

En lire davantage sur le projet


L’Académie du PPF lance son programme pour l’hiver 2020

Inscrivez-vous pour bénéficier des occasions de formation pratique

Woman stands in front of maquette of Mohawk Nation of Akwesasne

Programme de leadership en matière de politiques publiques

Offert conjointement par le FPP et l’École de gestion Telfer, le Programme de leadership en matière de politiques publiques (PLPP) s’adresse aux professionnels des politiques qui souhaitent accroître leur capacité à composer avec les complexités inhérentes à l’élaboration des politiques gouvernementales actuelles et à apporter des réponses novatrices grâce au leadership d’équipe, à l’engagement et à la collaboration. Telfer et le FPP ont uni leurs efforts et mis à profit leurs forces individuelles pour améliorer votre compréhension des défis politiques actuels et émergents, tout en développant les compétences en leadership nécessaires pour être efficaces dans un système gouvernemental de plus en plus complexe. Prochaines dates du programme :

  • Module 1 : du 6 au 8 avril 2020
  • Module 2 : les 20 et 21 mai 2020
  • Module 3 : du 17 au 19 juin 2020

Bientôt à l’affiche : Voyage d’études de l’École du FPP 
Sur de bonnes bases : Bâtir une stratégie de données robustes

Nous partagerons bientôt des détails sur notre nouveau programme qui vous aidera à transformer la stratégie de données de votre organisme. Ça vous intéresse? Vous pouvez être les premiers à en savoir plus!

Mise en œuvre de la réconciliation

Une fois de plus, l’Académie du FPP offrira aux cadres de la fonction publique et aux dirigeants d’organismes à but non lucratif une occasion de perfectionnement professionnel visant à explorer en profondeur les moyens de mettre en œuvre la réconciliation avec les peuples autochtones. Ce programme de formation comprend quatre modules d’une journée permettant aux participants de mieux se préparer à adopter des mesures concrètes dans l’élaboration de politiques afin de renouveler cette relation importante et de le faire dans un esprit d’inclusion. Prochaines dates du programme :

  • 1ère session : Le 14 avril 2020
  • 2ème session : Le 5 mai 2020
  • 3ème session : Le 26 mai 2020
  • 4ème session : Le 16 juin 2020

Mise en œuvre de la réconciliation

Le Fellowship d’Action Canada est un programme de leadership en politiques publiques de dix mois qui vise à aider les jeunes dirigeants à mieux comprendre le pays et les choix en matière de politiques publiques pour l’avenir. Le Forum des politiques publiques et Action Canada ont uni leurs forces pour amplifier l’incubateur principal de nouveaux leaders au Canada. La période de candidature pour 2020/21 durera jusqu’au 20 mars. Encouragez les leaders émergents de votre réseau à soumettre leur candidature!


Votre avis nous intéresse

Afin de promouvoir des occasions d’engagement pertinentes parmi nos membres, nous vous invitons à partager des idées sur d’éventuels sujets de discussion, les noms de conférenciers engageants dans vos réseaux ou les titres de publications à venir dont vous aimeriez que le FPP soit au courant. Veuillez partager vos idées en communiquant avec Masha Kennedy au mkennedy@ppforum.ca.

Back to top