Faisant suite au fructueux projet La désinformation en science dans le contexte de la COVID-19 du Forum des politiques publiques (FPP), ce nouveau projet s’interroge sur la façon dont un vaccin contre la COVID-19 pourrait atteindre son but et vise à offrir des conseils pratiques et tactiques aux gouvernements. Il cherche également à savoir si les leçons tirées du déploiement du vaccin contre la COVID-19 pourraient être appliquées à la méfiance envers les vaccins en général.

Beaucoup croient qu’un vaccin marquera la fin de la pandémie et permettra un retour à la normale. Toutefois, cette croyance repose largement sur des hypothèses à propos de l’immunité collective et fait fi de questions fondamentales. Quelles seraient les conséquences si 35 % de la population canadienne ou 55 % de la population américaine ne se faisaient pas vacciner? Il ne suffit pas de développer un vaccin pour que la pandémie soit derrière nous. La disponibilité, l’accessibilité, la gouvernance et la confiance du public peuvent poser problème. Chacun de ces aspects peut avoir une incidence sur le scepticisme à l’égard des vaccins contre la COVID 19 et sur la désinformation ou la mésinformation. Dans une certaine mesure, ils dépendent de la solidité de la proposition de valeur relayée par les autorités de santé publique au Canada.

Le projet sur la méfiance envers les vaccins contre la COVID-19 tirera parti de l’expertise du FPP en matière de démocratie numérique et de confiance du public. Il s’appuiera également sur le projet La désinformation en science dans le contexte de la COVID-19 du FPP, lequel cherche à comprendre le contexte de désinformation en science à travers le prisme de la COVID-19 et comment nous pouvons la contrer.

De janvier à juin, nous publierons un éditorial en ligne rédigé par Peter Loewen et étayé par des données originales d’opinion publique recueillies dans le cadre d’une collaboration entre le Forum des politiques publiques, le Policy, Elections & Representation Lab à la Munk School of Global Affairs and Public Policy et l’Observatoire de l’écosystème médiatique.

Lire le rapport rétrospectif (juillet 2021)

Back to top