Au sujet du projet : Le rapport du FPP de 2017 Le miroir éclaté a documenté comment l’immense perte de revenue fait couler le journalisme canadien et son impact sur la démocratie au Canada. Depuis, la diminution du journalisme au Canada a continué. Des solutions novatrices demeurent peu nombreuses. Un exemple d’espoir est l’expérimentation avec de nouveaux modèles d’affaires et de financement du journalisme. Nous avons aussi constaté du mouvement de la part du gouvernement canadien et d’autres dans ce secteur.

Au début de 2018, le FPP, avec l’appui de nos six partenaires, ont décidé de plonger dans la question de l’état de l’actualité locale et communautaire. Nous avons tenté de voir comment, exactement, la couverture journalistique a changé au Canada au cours de la dernière décennie. Le miroir éclaté a démontré que les médias ont changé en réduisant, fusionant ou fermant. Le but de ce projet est de comprendre exactement les effets de ces changements sur les produits médiatiques. Plus spécifiquement, nous aimerons répondre à la question : y-a-t-il moins de volume et d’ampleur dans la couverture des communautés locales qu’il y a 10 ans? Si oui, quels types de couverture et communautés ont été affectés le plus?

Le rapport final devrait parraître en septembre 2018.

Méthodologie : Le FPP, en partenariat avec notre associé de recherche Nordicity, ont planifié et mis en place une analyse quantitative sur trois mois du reportage des nouvelles imprimées dans 20 communautés représentatives à travers le Canada. Ceci a inclut l’analyse statistique et de contenu de près de 815,000 articles basés sur des indicateurs clés. 

Ligne du temps : Janvier à septembre 2018

Partenaires :

Atkinson Foundation

Foundations communautaires du Canada

La fondation McConnell

SCA Canada

Unifor

Vancouver Foundation

Personne contact : Gareth Chappell 

Back to top