Le Canada est un pays à vocation sportive marquée, mais nous avons besoin que le sport soit axé sur les valeurs pour éviter que des pratiques contraires à l’éthique ne sapent l’intégrité du sport. Les intervenants du sport au Canada doivent prendre des mesures concrètes pour faire du sport axé sur les valeurs le socle de leurs politiques et pratiques. Le présent rapport résume le plan d’action pour ces acteurs, notamment le gouvernement, les médias, les entreprises, les philanthropes, les éducateurs, les entraîneurs et les athlètes.

Lire le rapport au complet

INTRODUCTION | SPORT AXÉ SUR DES VALEURS : À DESSEIN; PAS PAR HASARD

Les 15 et 16 octobre 2018, le Forum des politiques publiques (FPP) et le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) ont réuni un groupe diversifié de représentants issus des secteurs sportif, universitaire, public et privé pour un symposium visant à discuter de l’intégration d’une approche privilégiant des valeurs dans le sport à tous les niveaux. Le programme du symposium d’un jour et demi ainsi qu’une liste des participants se trouvent dans l’Annexe A.

Ce colloque était l’aboutissement d’une série de cinq tables rondes que le FPP et le CCES ont organisées à travers le Canada au printemps 2018. Son objectif consistait à explorer les mesures et politiques nécessaires pour que le sport axé sur des valeurs soit une composante fondamentale et délibérée du système sportif canadien, du terrain de jeu au podium. Un rapport sommaire des cinq tables rondes, Une proposition de valeurs : bâtir un Canada plus fort grâce au sport axé sur des valeurs, a été publié en juillet 2018.

Grâce à des débats passionnés et des discussions éclairées, les participants à ce colloque – allant du ministre du Sport aux bénévoles d’organismes communautaires sportifs – ont imaginé un système sportif canadien pour la prochaine génération qui reste fidèle aux valeurs fondamentales du sport et est activement guidé par ces mêmes valeurs, afin de régler des problèmes tels que le dopage, l’intimidation et le harcèlement. Sachant que les exemples actuels de sport axé sur des valeurs se sont produits en grande partie par hasard, ce symposium a servi de tribune pour la communauté sportive afin de renforcer des valeurs, d’adopter un plan de match et d’élaborer un mécanisme de responsabilisation pour l’avenir.

Le sport axé sur des valeurs est fortement ancré dans la structure de la Politique canadienne du sport 2012. Ce rapport va beaucoup plus loin et définit des stratégies afin que les principales parties prenantes impliquées dans le sport au Canada – des décideurs politiques aux participants, en passant par tous ceux entre les deux – puissent prendre des mesures concrètes pour faire du sport axé sur des valeurs la base de leurs politiques et de leurs pratiques. Dans le but d’illustrer comment cela peut se concrétiser, nous mettons également en lumière certains récits entendus lors du colloque provenant de personnes ou d’organismes qui font déjà du sport axé sur des valeurs une partie centrale de leurs actions.

Nous espérons que les membres de la communauté sportive, ainsi que ceux qui utilisent le sport comme outil de développement social, emploieront ce rapport comme un outil précieux pour aider à transformer le Canada en une véritable nation de sport axé sur des valeurs.

« Commencez localement, travaillez en collaboration et soyez impatients. Ne doutez jamais de l’importance de ce que vous accomplissez par ces actes. »
David Johnston, ancien gouverneur général du Canada

QU’EST-CE QUE LE SPORT AXÉ SUR DES VALEURS?

Dans nos efforts pour faire du Canada une nation de sport axé sur des valeurs, il faut premièrement être clair sur ce que cela signifie. Aux fins des discussions de ce colloque, nous nous sommes concentrés sur les quatre valeurs que les Canadiens et Canadiennes ont définies lors de consultations publiques, il y a plus de 10 ans, comme étant essentielles au système sportif canadien : l’équité, l’excellence, l’inclusion et le plaisir. Pour garantir que tous les Canadiens et Canadiennes fassent l’expérience de la gamme complète des avantages mentaux, sociaux et physiques de la participation à des activités sportives, ces valeurs sont transmises par un ensemble de principes. Les principes Sport pur constituent la base du sport axé sur des valeurs : vas-y, fais preuve d’esprit sportif, respecte les autres, amuse-toi, garde une bonne santé, inclus tout le monde et donne en retour. Pour créer une expérience sportive positive, tous ces principes doivent être présents, et ce, dans un juste équilibre pour faire en sorte qu’aucun principe ne devienne si puissant qu’il en écarte d’autres de l’expérience sportive.

Ainsi, le sport axé sur des valeurs est un sport où les politiques, les pratiques et les programmes sportifs sont constamment et systématiquement guidés par les sept principes Sport pur.

POURQUOI LE SPORT AXÉ SUR DES VALEURS EST-IL IMPORTANT?

Lors du symposium, Paul Melia, président et directeur général du Centre canadien pour l’éthique dans le sport, a défini les principaux obstacles à l’intégrité du sport canadien, notamment :

  • le dopage délibéré et systématique dans le sport;
  • le harcèlement et l’abus (qu’ils soient signalés ou non);
  • le mauvais comportement des parents;
  • la faiblesse de la gouvernance dans le sport;
  • les nombreux cas de violence et le risque élevé de blessures, notamment de commotions cérébrales;
  • l’infiltration des mauvaises valeurs issues des ligues professionnelles;
  • le manque d’accessibilité aux programmes, aux équipements et aux possibilités;
  • le trucage des matchs orchestré par le crime organisé ou d’autres personnes d’influence.

Nous avons besoin du sport axé sur des valeurs pour aborder ces problèmes d’éthique et les empêcher de nuire à l’intégrité du sport. En implantant le sport axé sur des valeurs dans toutes les régions du Canada, nous pouvons également améliorer l’expérience sportive de ceux qui font du sport, encourager plus de gens à s’y adonner et ainsi augmenter les taux de participation et de rétention. Le sport axé sur des valeurs aura, par sa conception, un effet positif. Il forgera le caractère de nos enfants, renforcera nos communautés et accroîtra nos possibilités d’excellence.

Lire le rapport au complet

« Pour que le sport offre une expérience de qualité aux Canadiens et Canadiennes, il doit être axé sur des valeurs. Nous devons œuvrer pour rendre le sport inclusif et accessible. »
Madame Kirsty Duncan, ministre des Sciences et du Sport

Back to top