Depuis plus d’une siècle, l’État occupent une place prépondérante dans nos administrations provinciales et fédérales et demeurent des instruments clés pour la mise en œuvre de politiques économiques, sociales et culturelles. Des actifs du gouvernement qu’ils contrôlent et des leviers à leur disposition pour jouer un rôle actif dans l’économie et atteindre les citoyens, leurs actions sont largement examinées. Les questions entourant certaines des plus grandes sociétés d’État fédérales et provinciales comme Postes Canada, CBC / Radio-Canada, Hydro-Québec, Hydro One, SaskTel et les détaillants d’alcool provinciaux font souvent l’objet d’un débat soutenu et passionné.

Au cours des dernières années – et même des mois – les gens confusent sur le sujet de la gouvernance des sociétés d’État au Canada. Qu’il s’agisse de la privatisation de Hydro One en Ontario, du processus de nomination des gouverneurs au Manitoba ou des questions relatives à la rémunération du travail «à temps partiel» à Ottawa, il est de plus en plus nécessaire de clarifier et de renforcer les modèles de gouvernance. 

Au cœur de toutes ces décisions et de ces questions qui persistent au sujet de la gouvernance des sociétés d’État, il reste une question importante: leur autonomie. Contrairement aux ministères et organismes qui font partie de l’administration publique centrale, les sociétés d’État jouissent d’une plus grande autonomie de gestion, ce qui est jugé nécessaire pour leur permettre de prendre des décisions rapidement, sans être influencé indûment par les gouvernements. Mais comment faire en sorte que les orientations et les décisions prises par les sociétés d’État soient conformes aux priorités et aux objectifs des gouvernements? À l’ère des médias sociaux, où les décisions de nos dirigeants font la manchette et dénoncent les élus, quelle est la meilleure façon d’intervenir et de contrôler tout en respectant la relation et le degré d’autonomie traditionnellement accordés aux sociétés d’État?

Pour contrer cette confusion, le Forum des politiques publiques a mis sur pied un partenariat multisectorel pour examiner les défis auxquels est confrontée la gouvernance des sociétés d’État. Notre rapport final présente une vue d’ensemble des sociétés d’État – leur rôle, leur fonction et l’évolution de leur structure – ainsi que quelques pistes suggérées et trois recommandations pour gérer la tension entre l’autonomie et le contrôle.

Télécharger le rapport

Back to top