Le présent rapport examine quatre facteurs inextricablement liés qui contribuent à l’inclusion des Autochtones dans la population active, facteurs qui sont intégrés dans un cadre proposé pour élaborer un outil permettant de mesurer l’inclusivité du milieu de travail d’une organisation.

Sommaire

En tant que segment de population qui croît le plus rapidement au Canada, les peuples autochtones, de par leur participation à la main-d’œuvre, auront une influence positive sur l’avenir du travail. En dépit des efforts visant à accroître l’inclusion des travailleurs autochtones dans la main-d’œuvre canadienne, les résultats sur le marché du travail et les taux d’emploi des Autochtones sont largement inférieurs à ceux des autres. De plus, on s’attend à ce que la disparité des résultats sur le marché du travail pour les Autochtones s’aggrave avec les progrès technologiques réalisés dans les domaines de l’automatisation, de l’intelligence artificielle et de la robotique.

Le présent rapport examine quatre facteurs inextricablement liés qui contribuent à l’inclusion des Autochtones dans la population active, facteurs qui sont intégrés dans un cadre proposé pour élaborer un outil permettant de mesurer l’inclusivité du milieu de travail d’une organisation. Ces facteurs sont :

  • le nombre d’Autochtones employés par une organisation;
  • la possibilité pour les employés autochtones de se former et de se perfectionner;
  • l’offre de programmes de développement des compétences culturelles des Autochtones et d’espaces pour les pratiques culturelles;
  • la présence de champions de la culture autochtone dans une organisation.

L’outil proposé de diagnostic de l’inclusion des Autochtones fait office d’audit culturel objectif d’un milieu de travail. Il est semblable à un système de notation que peuvent utiliser les candidats autochtones envisageant de travailler pour une entreprise donnée. Il est prévu que les scores obtenus soient publiés trimestriellement et mis à la disposition du public pour susciter une prise de conscience sociale et encourager les organisations à être plus inclusives afin de préserver leur image de marque. Il est reconnu qu’il serait préférable que l’outil soit conçu et mis en œuvre par une organisation gérée par des Autochtones pour s’assurer que l’ensemble de leurs points de vue et de leurs voix soit représenté.

Les auteurs du présent rapport ont procédé à l’analyse des pratiques exemplaires en matière d’inclusion des Autochtones dans les milieux de travail et à l’examen des outils d’évaluation des milieux de travail inclusifs. Ils se sont basés sur des recherches universitaires, gouvernementales et accessibles au public qui portent sur les communautés autochtones et la participation au milieu de travail. Le rapport souligne également les enseignements tirés d’entretiens avec des agences de placement dédiées aux Autochtones, des entreprises gérées par des Autochtones ou appartenant à ceux-ci et des sociétés ou organismes gouvernementaux réputés pour leurs pratiques exemplaires en matière d’inclusion des Autochtones.

Regardez la présentation du 13 mars 2020 :

Et l’accompagnement visuel

Merci aux partenaires d’Action Canada :

Back to top