Les progrès dans les mégadonnées, les algorithmes et l’informatique en nuage au courant de la dernière décennie ont contribué à l’émergence et à l’omniprésence au Canada de plateformes numériques. Que ce soit par le biais d’Uber, Airbnb, Amazon, Etsy ou Shopify, un nombre croissant de travailleurs et d’entreprises canadiens interagissent au sein de marchés qui existent sur des plateformes et sont contrôlés par elles. Ce phénomène que l’on appelle l’émergence de l’économie des plateformes, a des implications majeures pour l’avenir du travail au Canada. Par ailleurs, la pandémie de COVID-19 a encore accéléré cette tendance car plus de Canadien.ne.s que jamais se tournent vers les plateformes numériques pour gagner leur vie.

Étant donné cette nouvelle réalité, nous jugeons qu’il y a trois impératifs pour lesquels le gouvernement devrait adopter une stratégie en matière d’économie des plateformes pour le Canada.

Premièrement : L’économie des plateformes est en pleine croissance au Canada et cette croissance s’est grandement accélérée avec la COVID-19.

Deuxièmement : Les plateformes numériques ont entraîné des perturbations pour les travailleurs et les entreprises au Canada, surtout dans les centres urbains, même si certains signes indiquent que ce sera bientôt le tour des régions rurales et des plus petites municipalités qui sont pourtant mal préparées pour gérer les complexités de l’économie des plateformes.

Troisièmement : Les mesures prises par les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux à ce jour sont fragmentaires et il n’y a pas eu d’efforts concertés et cohérents en réponse aux défis et possibilités associés à l’utilisation des plateformes numériques par les entreprises et les travailleurs canadiens.

Lisez leur présentation du 12 mars 2021.

Nous avons cerné trois grandes lacunes à combler dans la gouvernance des plateformes numériques au Canada : cette gouvernance est réactive, elle est en train d’être privatisée et elle entraîne une asymétrie des pouvoirs qui profite aux plateformes, aux dépens des entreprises et travailleurs canadiens. Notre proposition pour une stratégie en matière d’économie des plateformes au Canada est donc articulée autour de trois recommandations :

Recommandation 1 : Établir un Centre national de l’économie des plateformes.

Recommandation 2 : Améliorer la surveillance de l’économie des plateformes par le Bureau de la concurrence.

Recommandation 3 : Lancer au niveau fédéral des évaluations régionales des activités des plateformes numériques.

Vous voulez en savoir davantage? Contactez les auteurs.trices

Partagez comment l’économie de plateforme vous impacte et ce que vous pensez devrait être fait

Back to top